L’invasion arménienne et Le Massacre de Khodjaly

Le Massacre de Khodjaly est considéré comme l’un des événements les plus sanglants de l’invasion arménienne en Azerbaïdjan pour le contrôle de la région du Haut-Karabakh.

Le Premier ministre turc Binali Yıldırım a condamné, dimanche, le massacre de Khodjaly, qui a eu lieu il y a 26 ans dans la région du Karabakh actuellement occupée par l’Arménie durant la guerre d’invasion contre l’Azerbaïdjan.

« En tant que République de Turquie, nous condamnons le massacre de Khodjaly [qui a eu lieu] en 1992 au cours duquel nos frères azerbaïdjanais ont été confrontés à la cruauté », a exprimé Yıldırım dans un communiqué.

Il a déclaré que 613 civils azerbaïdjanais innocents, dont 116 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées, avaient été massacrés par les forces arméniennes dans le Haut-Karabakh le 26 février 1992.

« Un total de 1 275 civils ont été pris en otages et le sort de 150 personnes reste inconnu à ce jour », a déclaré Yıldırım.

« Nous demandons instamment

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *