Tchequie Soutien très clair au terrorisme

– « Faut-il absolument que les victimes soient des citoyens européen ou des Etats-Unis pour parler de terrorisme ?

AA – Ankara – Tuncay Çakmak

Le vice-Premier ministre turc et porte-parole du gouvernement, Bekir Bozdag, a très fermement condamné la décision de la justice tchèque de libérer Salih Muslim, ancien dirigeant de l’organisation terroriste PYD/PKK arrêté dimanche à Prague.

Bozdag a répondu, mardi, aux questions des journalistes au sujet de la libération de Muslim.

Il a d’abord estimé que cette libération est contraire au droit internationale, au Traité européen relatif à l’extradition des coupables et à l’engagement de l’ONU et de l’Union Européenne contre le terrorisme.

« Cette décision est un soutien très clair au terrorisme, a-t-il déclaré. Elle aura des conséquences négatives sur les relations entre la Turquie et la Tchéquie. Nous ne connaissons pas encore les raisons qui ont poussé à prendre cette décision. Mais ce qui est sûr c’est qu’un haut responsable d’une organisation terroriste, coupable de nombreux crimes et attentats, a été libéré. »

Bozdag a rappelé que de nombreux citoyens ont perdu la vie dans les attentats commis par l’organisation terroriste PYD/PKK.

« Combien de civils doivent encore mourir pour que cet individu soit qualifié de terroriste. Si les victimes sont turques ou musulmanes, n’est-ce pas du terrorisme ? Faut-il absolument que les victimes soient des citoyens de l’UE ou des Etats-Unis pour parler de terrorisme ? », a-t-il fermement dénoncé.

« Le monde entier, la Tchéquie, tous savent que le PYD/YPG/PKK est un groupe terroriste aussi cruel que Daech, a-t-il expliqué. Cette décision est un LIRE LA SUITE

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*